Pages

lundi 11 juillet 2016

Apparition de l'imprimerie


L’apparition de l’imprimerie débute avec Johannes Gutenberg né autour des années 1400. A Strasbourg, Gutenberg commence ses etudes en tant qu’orfèvre puis sur la ciselure et à l’adaptation des alliages qui le conduira grace à un emprunt auprès de son cousin Ardnol Gelthus de construire une presse et en persuadant un riche banquier Johan Fust afin de l’aider à également financer son projet. Le premier livre qu’il imprimera sera la bible car un des uniques livres à possibilité de succès immédiat.

Gutenberg invente à cette époque trois techniques :
- production des caractères en métal interchangeable ( techniques primordial dans l’imprimerie)
- la presse à bras
- l’encre d’impression ( a base d’eau à l’époque dans le domaine de l’imprimerie)

La sortie des premieres impressions sont des petites impressions tels que des documents, des poèmes, des lettres d’églises. (La plus vielle impression connus de nos jours date du 22 octobre 1454). En 1454, se rendant compte du manque de temps et de la longueur de la tache en quantité d’impression, le riche banquier Fust ajoute à nouveau une somme d’argent afin de permettre l’acceleration de l’impression des bibles. Elle sera donc imprimée en 641 feuillets repartis en 66 cahiers. Elle est considérée comme étant la plus belle oeuvre, la plus technique de l’imprimerie et du travail de Gutenberg.

C’est entre les années 1452 et 1455 que cette oeuvre sera à nouveau imprimé 185 fois. certaines impressions seront imprimées sur parchemin. Il est important de savoir qu’au moyen age, les textes étaient peu distribuées car on comptait beaucoup d’analphabètes et d’illettrés. les textes sont alors écris de façon manuscrite par des moines copistes et les illustrations par des moines spécialisés (l’impression réelle était inexistante).

A partir des années 1400, la xylographie permettait de copier des textes en plusieurs exemplaires en gravant un texte a l’envers sur du bois, puis à la poser une fois préalablement recouvert d’encre sur du papier. Une sorte d’impression peut on dire qui débute.
Grace à l’invention de notre premier imprimeur Gutenberg les livres sont accessibles à tous et de façon beaucoup plus rapide.

Cela provoque une revolution culturelle puisque que grace à l’impression à grande échelle il en découle une forme de développement de la culture pour tous dru partage des idées et donc de l naissance de l’humanisme avec son esprit critique. En effet, grace à ce premier imprimeur le fait que les livres sont imprimés à grandes échelle permet de ne plus restreindre cette acquisition seulement à une classe social riche mais de donner la possibilité à une grande partie du peuple de se procurer ces impressions sous formes de livres, documents, poèmes et de se créer une bibliothèque personnelle.

Nous pouvons donc constater qu’à travers cette innovation qu’est l’imprimerie né un choc culturel renversant et peu connu auparavant grace a cette industrie incroyable un nouveau regard est porté notamment sur plusieurs points comme :
- renforce les effets de l’écriture sur la pensée et l’expression
- naissance de la renaissance
- conscience de sa propre intériorité